Trail running

la sélection trail de l'équipe i-Run

De l'anglais "trail running", le trail est un sport de course à pied, également appelé course nature, qui s'effectue majoritairement en dehors des routes et parfois sur des très longues distances. Généralement, les compétitions du trail sont généralement courues sur des sentiers de randonnées en plaine, en forêt ou en montagne. Ce sport est aujourd'hui de plus en plus pratiqué dans le monde. Il se pratique sur différents types de terrain constitué le plus souvent d'herbe, de boue, de neige, de rochers, de sable ou de gravier.

On compte plusieurs millions de traileurs de par le monde. Les compétiteurs sont soumis aux obstacles naturels, tels que les troncs d'arbres, les cours d'eau et les racines. Dans cette discipline, il existe trois données importantes : la distance, le dénivelé et la technicité des chemins. Le dénivelé est le cumul de toutes les ascensions. On parle de dénivelé positif.

La technicité des chemins renvoie aux difficultés auxquelles font face les trailleurs, à l'instar des irrégularités, des pentes déclinées, la présence de cailloux et les différents états des sols. Le terrain du trail peut avoir des voies pavées interdites à la circulation motorisée, des parcours dans les espaces verts urbains, les chemins forestiers et pistes de protection contre les incendies, le passage des animaux sauvages...

En outre, c'est un sport qui se pratique toute l'année, dans n'importe quelles conditions climatiques. Ses compétitions ne peuvent connaître un retard ou être perturbées par les intempéries. La pluie, le soleil et la neige ne constituent pas des obstacles au départ d'une course du trail. Cette dernière se fait dans le respect des normes environnementales. Qu'en est-il des équipements de ce sport ? Comment faire votre choix ?

Pour pratiquer ce sport, vous aurez besoin de matériel spécifique qui seront parfois même obligatoire et précisé dans le règlement de la course: chaussures de trail, sac à dos, lampe frontale, bâtons de trail, d'une montre gps...

Quelles chaussures de trail faut-il choisir ?

Les chausures de trail sont conçues spécialement pour ce sport. Elles disposent d'une semelle extérieure, qui a des crampons plus agressifs et souples afin de s'adapter à tous les terrains. Elles sont généralement plus solides et plus confortables.

Pour la course nature, il faut privilégier des chaussures ayant de l'accroche, permettant ainsi une maxium de stabilité. Pour les trails en montagne dans des zones techniques, des paires plus solides sont recommandées. Pour un amateur qui veut juste marcher, des chaussures avec un gros amorti sont indiquées.

Les autres équipements du trail

Les lampes frontales font partie des équipements utiles pour courir. Leur présence est nécessaire, dans la mesure où les courses se font de jour comme de nuit. Les Urban trail et les Trail nocturne font partie des compétitions fréquentes de trail. Les lieux sans éclairage public nécessitent donc une lumière importante. Pour cela, les compétiteurs doivent avoir des piles de rechange et une frontale de sécurité, de quoi être dans un esprit trail. En effet, la lumière est obligatoire pour les courses de nuit.

Les bâtons de trail : ces outils sont utilisés pour dynamiser votre foulée en montée avec l'aide de la force des bras et alléger les pas pendant les descentes. Pour jouer ce rôle, les bâtons doivent être faits en aluminium ou en carbone. Toutefois, ces équipements sont interdits dans le cadre de certaines courses.

Pour ce qui est des sacs à dos, ce sont des poches à eau et couvertures de survie où sont mises les provisions. La taille du sac doit être choisie en fonction de la distance à parcourir. Les sacs de gros volume sont recommandés pour les longues distances. Le choix des nouveaux sacs est aussi important, car ces derniers ne bougent pas sur le dos, contrairement aux anciens modèles, ce qui peut faciliter la course et l'endurance du trailleur. Il faut y mettre les produits solides pour faire face à d'éventuelles pénuries.

Les vêtements à choisir doivent être des tenues assez proches du corps pour ne pas gêner le traileur dans ses mouvements. Leur adaptation aux conditions climatiques doit être certaine. Une seconde couche, une veste et un pantalon imperméables, sont parfois nécessaires pour affronter les conditions climatiques les plus difficiles.

La montre gps, pour éviter de se perdre dans la nature, peut être utilisée par les compétiteurs. Pour les coureurs d'Ultra trail, assurez vous que l'autonomie de l'appareil soit longue.

Tous ces équipements sont indispensables à la pratique du trail, qui est un sport de plus en plus populaire en France. Par ailleurs, les règles du trail sont strictes. Le ravitaillement des compétiteurs est assuré par les organisateurs. Aucun ravitaillement individuel n'est autorisé en dehors des zones officielles, d'où l'importance d'un sac à dos bien garni. Les courses se font parfois sur plusieurs journées. Il faut donc prendre avec soi des batteries de rechange pour votre lampe. Les lieux sur lesquels se font la compétition sont sans éclairage public. Côté sécurité, plusieurs bénévoles sont engagés sur les lieux, pour apporter d'éventuels secours aux traileurs. Pour bénéficier de ce secours, il faut avoir un sifflet et un téléphone en état de marche pour signaler votre situation.

Au final, le trail est un sport d'endurance, qui se pratique dans la nature. Vous devrez affronter de nombreux obstacles mais vous pourrez profitez de point de vue souvent accessible uniquement à pied.